Écrire une page de vente irrésistible

Comment écrire une page de vente irrésistible

Écrire une page de vente, la galère, vous ne trouvez pas ?

Se retrouver devant cette page blanche sans savoir quoi dire ni comment le dire, l’horreur ! Mais surtout, comment réussir à convaincre les lecteurs ? L’objectif d’une page de vente ? Que le lecteur passe à l’action, qu’il clique et qu’il achète.

Sur le web, de nombreux produits ou services se vendent mal. Pourquoi ? Simplement, car le vendeur n’a pas réussi sa page de vente. Et une page de vente mal rédigée, c’est dangereux.

Vous pensez que j’exagère ?

Croyez-moi, à trop pousser le copywriting, certains passent pour des manipulateurs peu crédibles. Est-ce vraiment ce dont vous avez envie ?

En plus d’utiliser le copywriting sur les landing pages de mes clients, je suis une inconditionnelle du stortytelling. Une méthode d’écriture fiable pour attirer une audience et générer plus de ventes.

Comment créer une page de vente ? Je vous délivre mes étapes clés pour rédiger du contenu efficace.

Énoncez le problème : la prise de conscience

Vous voulez une bonne stratégie ? Soyez dramatiques ! (J’exagère un peu, quoique…) Mais ne faites surtout pas peur à vos lecteurs, cela serait contre-productif !!!

Une page de vente qui convertit est une page de vente qui touche votre lectorat. En gros, mettez-lui le nez dans son c***. Désolée, mais c’est vraiment ça ! Certaines personnes ne se rendent parfois pas compte de leurs problèmes. Alors, une page de vente doit forcément commencer par la mise en évidence du problème.

Ne bâclez pas cette phase de rédaction de la page de vente, elle est très importante. Le prospect doit se reconnaître. D’ailleurs, une introduction problématique longue conduit le lecteur dans une émotion de stress et d’anxiété. Vous pouvez aller jusque-là !

Osez utiliser des métaphores, elles

  • – accélèrent l’identification ;
  • – font appel aux émotions ;
  • – facilitent la mémorisation  et connectent les deux cerveaux ;
  • – interpellent l’interlocuteur.

 

N’en abusez pas et choisissez-les avec soins. Avec une métaphore incomprise (référence à un film ou à un livre), vous mettez votre page de vente en situation de danger.

Osez parler de vous, de votre expérience. Votre vécu, c’est l’assurance que vous avez déjà vécu le problème. Et donc, que vous avez réussi à vous en sortir. Les témoignages clients ont également de l’impact.

Le secret d’une histoire réussie réside dans une parfaite identification du public.

Élaborez une stratégie : une idée et des solutions

Le drame est posé ?

Vos lecteurs se reconnaissent dans la situation ?

Ils s’identifient et se trouvent face à un gros questionnement. Ils sont en train de tomber dans le vide. Comment résoudre ce problème ?

Bonne nouvelle, vous avez la solution. Vous proposez maintenant votre idée et vos méthodes. Tel un super héros, vous déployez votre cape au grand public.

Un conseil : Une seule idée et plusieurs méthodes.

Dans cette seconde partie du processus rédactionnel, présentez en détail votre solution. Transformez les peurs en réussites.

Énoncez chaque étape en détails dans votre stratégie par :

  • une description qualitative : quels sont les avantages de souscrire à ce produit ou service ?
  • une description quantitative : une preuve chiffrée du résultat. Par exemple : 30 % de ventes en plus en 1 mois.

Soyez le plus précis possible vis-à-vis de vos lecteurs, ils doivent s’assurer que votre produit ou service est vraiment bon. La précision convainc de passer à l’action.

Plus vous aurez détaillé cette partie, plus vous prouverez également votre expertise dans votre domaine/thématique.

Décrivez les bénéfices : La promesse

Vos clients potentiels ont eu peur, ils sont tombés bien bas à la découverte du drame. Faites-les maintenant triompher.

Place au résultat.

Dans cette troisième phase d’écriture de la page de vente, expliquez tous les bénéfices pour le client. Que va-t-il gagner à passer à l’action ? Pourquoi devrait-il vous faire confiance ? Pourquoi ce produit et pas un autre ?

C’est le moment de faire une promesse en mode « happy end ».

Mais attention, si vous promettez quelque chose, vous devez vous y tenir. Si par exemple, vous proposez un programme de perte de poids avec la promesse de perdre x kilos en x mois, vous devez être sûr de vous !

Personnellement, j’ai déjà été séduite par des pages de vente. Je suis passée à l’action et la catastrophe m’est tombée dessus. Je n’ai pas reçu la promesse espérée. Quel en est le résultat ? Une grosse déception et un manque de confiance à vie.

Construire sa stratégie sur un mensonge, c’est la pire des choses que vous puissiez faire pour votre business.

Votre bénéfice doit être aussi fort que l’impact de votre drame.

Vous avez mis la pression à vos lecteurs ? Il est maintenant temps de leur donner autant de bénéfices que de stress. Si l’équilibre n’est pas assuré, vous ne ferez aucune vente. C’est ce qu’on appelle l’effet miroir.

Rédigez un plan pour réussir sa stratégie

On n’écrit pas une page de vente sans plan. On ne se lance pas dans la création de sa landing page sans savoir où on va. Alors, on se pose, on s’assied un instant et on se pose les bonnes questions :

  • – Quel angle voulez-vous approcher ? Soyez le plus précis possible.
  • – Quel public souhaitez-vous convaincre ?
  • – Quelle grande idée voulez-vous faire passer ?



Reprenez les 3 étapes  (drame-solution-bénéfice) et posez tout sur papier. Faire le point au brouillon, c’est s’assurer de mettre tous les éléments au bon endroit, en cohérence.

Je vous conseille de commencer par énoncer la fin :

  • – décrivez en premier lieu les bénéfices dans les détails. Votre promesse doit être claire.
  • – ensuite, rédigez la phase dramatique.
  • – terminez par la séquence de solutions.

 

Avec cette technique, vous posez toutes les bonnes questions sans rien oublier.

Choisissez le bon ton dans tout ce marketing de contenu

Surtout, ne copiez jamais la page de vente de quelqu’un d’autre.

Oh drama !!!

Pourquoi ?

Parce qu’il ne s’agit pas vos mots, de votre histoire, ni de vos idées. N’empruntez pas la personnalité d’autrui. Soyez simple et captivant. Trouvez votre style personnel pour attirer vos clients.

Vous n’êtes pas copywriter ? Vous manquez d’inspiration ?

Mettez-vous devant un bon film. Eh oui, regardez la télévision ! Les cinéastes utilisent le storytelling pour rédiger leur manuscrit. Pensez à l’expérience utilisateur et mettez-vous dans la peau de vos prospects.

Ne soyez pas monotone et instaurez une cadence d’écriture. Le rythme est important. Si vous êtes monocorde, vous perdrez vos lecteurs. Le taux de conversion sera nul.

Une introduction (le drame) trop longue angoisse le client. Une conclusion (le résultat) trop court ne convainc généralement pas le lecteur.

Trouvez votre équilibre, mettez de l’énergie et du rythme dans vos pages !

Non au marketing de la peur !

En utilisant le storytelling pour rédiger vos pages de vente, vous vous connectez à vos prospects. N’essayez pas d’en faire des montagnes, de promettre de choses impossibles ou d’utiliser le marketing de la peur. Vous n’avez pas besoin de faire une « promotion incroyable à ne pas manquer » pour optimiser vos actions !

Pour vendre, développez vos compétences en storytelling, c’est beaucoup plus sain !

 

Besoin d’aide pour rédiger votre page de vente, contactez-moi.

 

écrire une page de vente infaillible avec le storytellling
À propos de l'auteur
Vanessa Colant
Vanessa Colant
Créatrice d'identité verbale - Brand Content - Rédactrice WEB SEO - Stratégie de contenu - Blogueuse Freelance
Commentaires

2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *