Les routines d’une rédactrice web

Vous imaginez certainement le quotidien d’une rédactrice web, les pieds en éventail, travaillant avec un cocktail à la main sur une plage au bout du monde. Cette version existe peut-être, mais elle n’est pas la mienne. En effet, mon quotidien est tout autre. En tant que maman freelance et rédactrice web, je peux vous donner un bref aperçu du déroulement d’une journée dans ma vie de productrice de contenus.

Vous croyez que je rédige des fiches produits toute la journée ? Que je compte le nombre de mots rédigés toutes les heures ? Là, encore, vous avez tout faux. Désolée de vous le dire, mais la rédactrice web n’a pas comme seule mission d’exécuter un travail rédactionnel. Son rôle va au-delà de la simple mission de rédaction guidée. En tout cas, pour moi !

Voyons, en quelques étapes, le déroulement d’une journée « classique » chez Plume Rédac.

Mon lectorat étant principalement féminin, je n’appliquerai pas l’écriture inclusive pour cet article. Je m’adresse donc aux rédactrices, mais il va de soi que les rédacteurs présents se reconnaitront peut-être dans mes mots.

Routine #1 : La gestion des mails de la rédactrice web

Chaque matin, à sa mise au travail, la rédactrice web ouvre ses mails. Lors du téléchargement de ceux-ci, elle se rend souvent compte qu’elle est inscrite à beaucoup trop de newsletters. Dès lors, elle note dans sa to-list de se désinscrire prochainement de ces listes de diffusion qui ne lui apportent plus rien. (Elle oubliera une fois sur 2 de passer à l’action et y repensera le lendemain).

Sa première mission est donc de trier les mails importants des mails secondaires. Dans mon cas, je traite en priorité les mails de mes clients : demande spécifique, nouvelle mission, correction sur un article, nouveau client, etc. Mes clients sont mes priorités, donc les premières heures de la journée sont consacrées à répondre à leurs besoins.

Routine #2 : Agenda et listes des choses à faire

Chaque lundi matin, selon le planning éditorial de chacun de mes clients, je crée une liste des articles à rédiger sur la semaine. Cela me permet d’avoir une vue d’ensemble large et de définir des plages de travail. En effet, une rédactrice web ne peut pas rédiger 8 h par jour, 5 jours par semaine. C’est contre-productif tant pour la créativité que pour le travail en lui-même. À moins de vouloir sombrer dans un burn-out d’ici quelques semaines, je vous déconseille ce travail à la chaîne.

Chaque matin, je revois ma to-do list et je l’adapte aux urgences du moment.

Routine #3 : La rédaction des articles

Après avoir planifié ma journée, je prends le temps d’organiser mon temps rédactionnel. Être rédactrice web, ce n’est pas uniquement travailler la rédaction pure et dure. En effet, pour rédiger un article de qualité, il est nécessaire d’avoir les bonnes sources et les bonnes informations.

Excepté pour les articles personnels (comme celui-ci), je m’informe un maximum avant de rédiger le contenu de mes clients. Saviez-vous qu’une rédactrice web pouvait écrire sur n’importe quel sujet ? Du nain de jardin à la grippe, en passant par les meubles en kit. Et oui, une rédactrice web est réel couteau suisse.

La première routine dans le processus rédactionnel est donc de préparer les articles :

  • Recherche de sources fiables ;

  • Mots-clés à trouver ;

  • Champ sémantique à créer ;

  • Plan rédactionnel à établir ;

  • Rédaction de l'article.

Selon ma motivation, soit je laisse reposer toutes les informations trouvées, soit j’entame la rédaction de mon article. C’est une phase créative que j’aime beaucoup, car il me suffit de laisser place à ma créativité tout en incluant les données trouvées précédemment.

Routine #4 : Les pauses de la rédactrice web & Créativité

Qui dit travail de l’esprit dit pause. Les pauses de la rédactrice web sont nécessaires pour laisser reposer son cerveau et son inspiration. Si le cerveau est saturé, c’est tout à fait néfaste pour la suite du travail. En effet, forcer l’esprit bloque la créativité.

Généralement sous le statut de freelance, la rédactrice web peut se permettre de prendre des pauses quand elle en a envie, mais surtout quand elle en a besoin. Pas besoin d’attendre midi pour faire un break, la rédactrice web peut tout à fait gérer son temps comme elle l’entend.

Néanmoins, la rédactrice web doit absolument connaître son rythme. En effet, si elle ne connait pas ses pics de créativité, elle risque de prendre des pauses à des moments inopportuns.

Imaginons qu’elle soit créative de 9 heures à 11 heures, mais qu’elle aime faire la grasse matinée, cela lui portera préjudice pour le rendement de sa journée. Décoder ses moments de forte créativité permet d’organiser son agenda pour plus de rentabilité.

Routine #5 : Les autres activités

Vous pensiez vraiment que la rédactrice web avait son nez sur son clavier du matin au soir ? Rassurez-vous, elle n’est généralement pas adepte du spinning rédactionnel. La rédactrice web a d’autres obligations pour gérer son business, tels que :

  • La communauté et les réseaux sociaux

    La rédaction web, ce n'est qu'une partie de mon activité. Avant toute chose, je suis une blogueuse et une entrepreneuse. Plume Rédac est le fruit de plusieurs mois de travail. J'ai une présence sur le web, facebook et Instagram, et j'aime prendre soin de mes lecteurs et lectrices. M'occuper de ma communauté efficacement est une activité très importante dans mon projet entrepreneurial.

  • De la stratégie de contenu ;

    Réalisation d’un planning éditorial, étude de champ sémantique, analyse de mots-clés, linking, etc. Que cela soit pour moi ou pour les clients évidemment.

  • De l’auto-formation ;

    Je me forme continuellement afin de ne pas me laisser dépasser par les nouveautés du web. Et je peux vous assurer que ça change très vite. Et puis, j'ai un besoin énorme de lire beaucoup, alors j'ai un gros créneau lecture dans mon agenda.

  • Du démarchage client.

    Parce que finalement, à force de chercher la perle rare, on la trouve.

Ceci est la représentation des différentes activités sur une journée. Généralement, je rédige le matin et le début d’après-midi car ce sont mes moments forts de créativité.

Le début d’après-midi est souvent consacré à de l’auto-formation, de la prospection ou de la lecture professionnelle.

Chaque rédactrice web a sa routine propre et sa façon de travailler. Nous avons toutes nos méthodes personnelles, car elles sont réalisées selon qui nous sommes, nos compétences, nos dons, nos aptitudes. Certaines auront plus de facilité pour la partie prospection alors que d’autres seront plus à l’aise pour la créativité ou le rédactionnel.

De plus, la vie des unes et des autres sont variables. Cet article est réalisé pour vous présenter une vision unique : La mienne ! 

Vous êtes rédactrice web ? Comment se passent vos journées ? Dites-moi tout en commentaire : 

Vanessa, Plume Rédac

À propos de l'auteur
Vanessa Colant
Vanessa Colant
Créatrice d'identité verbale - Brand Content - Rédactrice WEB SEO - Stratégie de contenu - Blogueuse Freelance
Commentaires

2 Comments

  • MyLovellyDolls

    Bonjour Vanessa ! Avant tout, je te souhaite une très belle année 2020 🙂 Merci beaucoup pour cet article qui nous dévoile une routine où je me retrouve totalement. Mes pics à moi sont plus volontiers très tôt le matin, ou alors la nuit, quand je suis en phase “insomniaque” ! Là, clairement, j’ai souvent l’impression que les articles s’écrivent “tout seuls”. Ensuite, vers 9h, je regarde mes mails, et en fin de matinée, début d’après-midi, je fais le “tour des réseaux sociaux” 🙂 Encore merci pour cet article qui explique bien le fil de la journée d’une rédactrice web ! Nathalie

    • Plume Redac

      Coucou Nathalie,
      Merci pour ton commentaire.
      Je te souhaite également une belle année 2020.
      C’est génial que tu connaisses tes moments “forts” de créativité.
      C’est vraiment un plus.
      A bientôt

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *