Les inconvénients du travail à la maison
Vivre de sa plume

Travailler à la maison : les inconvénients enfin dévoilés

 Les inconvénients du travail à domicile en tant que Freelance.

Lorsque j’ai eu mes enfants en 2005 et 2007, je n’arrivais pas à trouver un job qui allie mes horaires professionnels et mon rôle de maman. A l’époque, mon rêve était de trouver un emploi en télétravail pour réaliser un équilibre de vie.. Malheureusement, ce n’était pas hyper courant à cette époque et j’ai continué à galérer de plus en plus. La solution ? Créer mon job, travailler à la maison et devenir freelance. Actuellement indépendante depuis un peu plus de 3 ans, j’ai pu expérimenter le travail à domicile. Bien que cela soit hyper confortable dans de nombreux cas, j’ai également rencontré quelques problèmes quotidiens. Tu t’interroges sur le travail à domicile ? Tu veux découvrir tous les aspects du freelancing à la maison ? Je t’explique les inconvénients majeurs dans cet article. 

Travailler à la maison : La trop faible limite entre le pro et le privé

Tu penses que bosser de chez toi est confortable ? En effet, tu n’as plus de problèmes de garde d’enfants, pas de perte de temps dans les transports et donc un gain d’argent et de temps. Ça, c’est la partie visible de l’iceberg, ce que tout le monde imagine. Car ce qui se passe réellement est beaucoup plus complexe

En travaillant à la maison, tu es dans l’obligation de :

  • mettre une limite entre le privé et le professionnel sans quoi tu peux facilement te laisser étouffer par l’un ou l’autre, voire les deux ;
  • organiser tes journées avec un planning strict et bien cadenassé pour éviter l’éparpillement et la distraction.

Sans quoi, tu risques de te retrouver à passer un coup de serpillère entre deux mails ou coups de téléphone. (C’est du vécu, crois-moi)

Mon conseil : Prévois un planning hebdomadaire avec des temps pour le travail, des moments pour le ménage et des périodes pour ta famille. Tu peux, par exemple, définir le mercredi comme une journée OFF dédiée à tes enfants. 

La pause éternellement longue

Trop génial ! Tu bosses de la maison. Cela implique que tu travailles avec l’horaire qui te convient et tu fais des pauses quand tu le souhaites. Très bien sauf que faire une pause peut être dangereux quand on travaille à la maison.

En effet, tu profiteras sûrement de tes pauses pour aller faire une course, ranger le linge empillé depuis trop longtemps, commencer la préparation du repas ou encore regarder un épisode de ta série préférée sur Netflix (un épisode ??). Mais sérieusement, combien de temps cela prend de faire toutes ces activités ? Bien plus que 15 min ! 

Quand tu bosses de chez toi, tu dois être très rigoureuse avec ton planning et éviter de sombrer dans une procrastination néfaste pour ton business. Se laisser aller au farniente est plus facile lorsqu’on travaille à la maison que lorsqu’on est chez un patron. Alors, sois vigilante.

Mon conseil : Fais des pauses régulées par un minuteur et ne commence pas une activité trop longue. Si tu veux faire ton ménage ou tes courses, fais-les dans les moments prévus pour cela.

Les imprévus pollueurs

Imagine la situation : tu es tranquillement en train de bosser sur un projet pour ton client quand :

  • la voisine débarque ;
  • le chien renverse tout sa gamelle fraîchement remplie ;
  • une fuite d’eau se déclare ;
  • le télévendeur te harcèle au téléphone ;
  • ton enfant est malade et demande toute ton attention.

Ces imprévus, comme tu es à la maison, c’est à toi de les gérer et à personne d’autre. Finalement, tu termines ta journée sans avoir réalisé tes objectifs professionnels, tu es épuisée et tu n’as plus aucune motivation.

Bosser à 22h lorsque tout le monde est au lit et que le calme est revenu à la maison ? Oui,  mais en as-tu vraiment envie ? Est-ce ta manière de gérer ton planning ? 

Mon conseil : Prévois quelques jours de travail dans un espace de coworking où tu pourras pleinement te concentrer sur ton job !

L’enfer, c’est les autres

Les autres sont généralement nos pires ennemis !

Un coup de fil de ta meilleure amie qui te demande de venir l’aider à déplacer un meuble : “Mais Charlotte, je travaille !”. Parce qu’en fait, pour certaines personnes, travailler à la maison, ce n’est pas vraiment un “vrai” travail.

Tu l’as sûrement déjà entendue, cette phrase qui irrite certainement tes oreilles : “oui, mais tu es à la maison, tu ne travailles pas vraiment donc tu as du temps.” Elle est agaçante. Certaines personnes ne comprennent pas l’organisation que demande un travail à domicile en freelance. D’ailleurs, ils imaginent que s’ils te voient faire tes courses à 11H du matin, c’est que tu ne travailles pas.

Sont-ils là, lorsque à 23H, tu es toujours en train de tapoter sur ton clavier pour récupérer ton retard ?

Mon conseil : Ne laisse personne juger la manière dont tu travailles, ton équilibre est une priorité.

Tous ces inconvénients font complètement partie de mon quotidien de slasheuse Freelance et tu sais quoi ? Pour rien au monde je ne modifierai ma façon de travailler. J’adore être dérangée par la voisine ou par le chien qui veut sortir. De plus, cela ne m’ennuie pas de rattaper mon retard le soir car j’aime bosser à cette période de la journée. Et puis, finalement, pour les autres, on n’aura jamais vraiment un impact sur ce qu’ils pensent de nous alors autant lâcher prise.

Et toi, où préfères-tu travailler ? Tu préfères un espace de coworking ou le confort douillet de ton “chez toi” ?

Vanessa

Télécharge mon ebook gratuit et rejoins la communauté VIP

Découvre mes 5 secrets inédits pour bien commencer ton blog dans un ebook de plus de 20 pages !

Partagez ce contenu

2 Comments

  • Justine

    C’est criant de vérité ! Je ne travaille pas à la maison.. Enfin… Si.. En quelque sorte. J’aimerais en arriver là donc je ne travaille que le week-end et je me concentre sur l’écriture la semaine. Et donc je comprends parfaitement ce dont tu parles. Le pire, pour moi, reste la dernière problématique : ceux qui pensent que comme tu es chez toi, tu ne fais rien…
    Arf.. Parfois, ça donne envie de ne vraiment rien faire même.
    Mais on s’accroche ! Ton blog va me donner plein plein d’espoir, j’en suis sûre *-*

    • Plume Redac

      Coucou Justine,
      Allez, on s’accroche.. Et puis, finalement, si les autres pensent qu’on ne travaille pas, ca leur regarde.
      Mais bosser à la maison, c’est être multitâche et multi action.
      Girl Power !
      Bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *