Comment trouver mon why a changé ma vie ?

Plume Redac

Plume Redac

Comment trouver mon why a changé ma vie ?

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur google
Google+
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Trouver mon why est l’expérience personnelle et professionnelle la plus enrichissante qu’il m’ait été donné de vivre. Depuis que j’ai trouvé le pourquoi de ma vie, ma mission première, j’excelle dans ma vie et dans mon job. Du moins, je mets tout en place pour réussir ce que j’entreprends à tous les niveaux. En effet, aujourd’hui, je suis alignée avec mes valeurs profondes et j’y ancre mes actions.

À un certain moment de mon parcours, j’ai vécu la perte de sens, ce moment fragile de déconnexion entre mes valeurs et mes actions. S’en est suivi un profond désengagement pour mon travail, mais également pour mon quotidien.

Ces dernières années, le nombre de travailleurs indépendants explose : 10 % en France et  36 % de la population américaine. N’est-ce pas un signe que le monde cherche à mettre du sens dans son activité professionnelle ? Le temps d’aller travailler uniquement pour de l’argent est révolu.

Nous sommes dans une ère de développement de soi où, même l’activité professionnelle doit apporter autre chose qu’un salaire.

Découvrez pourquoi trouver son why est vital.

Trouver son why, c’est quoi ?

Pour faire bref, trouver son why, c’est se demander pourquoi on se lève le matin. Que vous soyez salarié, sans emploi ou entrepreneur/freelance, quelle est votre motivation pour aller bosser ? Y a-t-il une énergie qui vous pousse à vous propulser hors du lit ? En Belgique, 1 personne sur 5 souffre de burn out ou d’épuisement professionnel. N’est-ce pas là, la preuve que quelque chose ne fonctionne plus dans la société actuelle ?

Vous arrivez à vous convaincre que vous avez un beau salaire ? Une facilité géographique ? Ce ne sont que des compensations ! Si vous ne cherchez pas la vraie raison de votre existence, la vraie énergie qui vous propulse, vous risquez gros pour votre santé.

  • – Votre puissance intérieure va s’étioler,
  • – Vous risquez de vous éteindre, d’étouffer votre flamme intérieure (on en a tous une),
  • – Vous allez perdre vos idéologies. 

 

S’oublier est la pire des choses que vous puissiez vous imposer.

Faire semblant que tout va bien ne devrait pas être possible, surtout avec les méthodes qui existent aujourd’hui pour avancer !

Trouver son why, c’est trouver son talent. Si votre travail ne met pas en évidence votre talent, vous avancez droit dans le mur. Désolée de vous l’annoncer, mais c’est la réalité.

Vous pensez que vous n’avez pas de talent ?

Détrompez-vous, nous en avons tous un.

Comment j’ai trouvé mon why ?

En février 2019, je participe à un atelier « trouver son why », organisé par mon amie Charlotte et animé par Jean-Charles Della Faille.

Incertaine et instable dans mon business de l’époque, en perte de sens dans mon activité professionnelle, je sens que quelque chose n’est plus juste ni aligné. Cependant, je ne comprends pas pourquoi je vis un mal être intérieur inexplicable.

Mes consultations fonctionnent bien, mes formations en ligne aussi, mon e-réputation n’est plus à faire. Mais alors pourquoi étais-je si fermée ? Avec le recul, je sais aujourd’hui que j’étais éteinte !

Sans trop me poser de questions, je signe et participe à cette journée de formation. Ce matin-là, sans savoir ce qui m’attend, je m’assieds aux côtés d’autres personnes. Je n’oublierais jamais ce matin froid de février où je me suis laissé guider par le chemin du jour.

Jean Charles, selon une méthodologie qu’il a mise au point avec talent, nous a accompagnés pas à pas pour découvrir vraiment qui l’on était, mais surtout : quel était notre talent. J’ai repassé mon enfance au peigne fin, j’ai fait des flashbacks et des retours en arrière douloureux. C’est inévitable pour avancer, car il faut comprendre.

Le cerveau bloque généralement le passé, celui qu’on n’a pas envie de remuer. Mais pour un vivre mieux, il faut comprendre. Alors, on creuse. Le bien, comme le moins bien.

« Votre talent, ce n’est pas ce que vous faites, mais pourquoi vous le faites. »

Acceptez d’être exceptionnel

Pour découvrir son why, il faut accepter d’être unique et exceptionnel. Cheminement difficile dans une société qui étouffe et dévalorise. Se mettre en avant, c’est montrer une suffisance (voire une impertinence) mal vue dans nos civilisations. Jean Charles me l’a répété moult fois « sois arrogante ». Exercice difficile, vraiment, de mettre toutes ses compétences en avant.

Mes dons et compétences sont analysés au peigne fin. Je scrute mes capacités ignorées, j’étudie mes passions, j’analyse mes réussites passées. Je découvre une personne, cachée derrière une illusion.

Je me découvre. Et c’est d’une telle simplicité finalement.

Lorsqu’on met le doigt son « pourquoi », sur son « why », il résonne en nous comme une évidence.

N’épuisez pas votre talent

Malgré tout, trouver son “why” n’est pas l’exercice le plus difficile dans ce cheminement.

Parce que dès qu’on a trouvé ce qui nous anime, encore faut-il l’explorer et l’actionner.

Intégrer son why à son quotidien professionnel et/ou personnel vous rendra unique et pratiquement indispensable. Dès lors qu’on intègre ses valeurs à ses motivations et qu’on les relie par des émotions et des objectifs, on obtient un savoureux mélange inédit, une personne unique : Vous !

Pourquoi un client devrait-il vous choisir vous plutôt qu’un autre : parce que vous êtes Vous, dans votre plein potentiel, dans votre mission et votre vérité intérieure.

Sa mission, plus on la cherche et moins on la trouve. Il faut partir à sa découverte avec subtilité. Ne forcez pas votre cerveau à vous donner la réponse, car il ne la possède pas. Tout se passe un peu plus bas, au niveau du coeur. 


C’est quoi mon why ?

Dans mon ancien job de naturopathe énergéticienne, j’étais dans l’harmonie et la bienveillance. Deux valeurs importantes, mais pas prioritaires dans ma vie.

Alors, je ne me nourrissais pas de mon métier. Je le pratiquais avec savoir et compétence, mais j’étais étouffée par ce que je faisais.

Lorsque la routine a intégré mon quotidien professionnel, je me suis laissée envahir par la monotonie et l’étouffement d’un travail, certes rentable, mais plus adapté à mes besoins du moment.

J’ai découvert que ma valeur première était l’inspiration.

Inspirer le monde, c’est ma mission.

 
J’ai également validé ma compétence première. C’est l’écriture. (Pas uniquement l’écriture web, mais tout ce qui concerne les mots : les livres, les auteurs, la rédac, …)

 

J’ai fait le lien facilement : je veux inspirer le monde avec l’écriture, avec mes mots.

  • Être blogueuse littéraire en 2012, ça prenait vraiment tout son sens !
  • – Écrire un bouquin ? C’est mon rêve de petite fille (rien n’arrive pas hasard).
  • – Écrire un nouveau blog : c’est ma porte de sortie, mon échappatoire !

 

Quoi de mieux qu’un blog pour inspirer les lecteurs.

J’aurais pu lancer le projet rédactionnel avec mon ancienne activité, mais je m’étais déjà trop perdue. C’était trop tard !

Je devais me retrouver et instiller de nouvelles valeurs au monde.

Lesquelles ?

Le dépassement de soi et l’authenticité, mes deux autres valeurs motrices dans ma vie.

En changeant de business, je me suis dépassée pour me retrouver avec authenticité.

Est-ce que ces changements ont été faciles ?

NON !

Trouver son pourquoi n’est que la théorie. Lorsqu’il faut mettre en place des actions pour avancer, c’est un autre problème. Croyances limitantes, peurs et blocages émergent rapidement. Oui, on est confronté à toutes ces faiblesses. Je ne me suis pas levée un matin en me disant ‘chouette, je suis ma voie, j’enfile ma cape et je m’envole.’

Utopie quand tu nous tiens. Le chamboulement a duré 6 mois. Six longs mois de questionnement et de doutes : ‘est-ce que je me donne la permission de tout changer ?’

J’ai osé et je ne regrette absolument rien.

N’attendez pas qu’il soit trop tard pour vous révéler, lancez-vous à la recherche de votre talent, de vos compétences, de votre unicité et explosez votre existence au monde. Car, le monde a besoin de vous. N’en doutez plus jamais.

 

Vanessa

 

Jean-Charles, si tu passes par ici : Merci !

Découvrez son livre

12 Comments

  • Christine Germain

    Merci pour ce témoignage qui rappelle celui de Jean-Charles. Que faites-vous aujourd’hui ? Vous donnez des conférences et écrivez des livres comme lui ? Bonne continuation !

    • Plume Redac

      Bonjour Christine,
      Merci pour votre commentaire.
      Actuellement, j’écris beaucoup..
      J’inspire mon lectorat au travers mon blog et j’ai beaucoup de projets.
      Les conférences et les livres sont en préparation, tout à fait.
      Me voilà démasquée.

      Au plaisir,
      Vanessa

  • Matthieu

    Il est clair que c’est d’une importance capitale de trouver son pourquoi.
    Personnellement, ce pourquoi évolue régulièrement (tous les 2-3 ans je pense) en fonction de mon évolution personnelle et professionnelle.
    On se réinvente au quotidien je pense, et il est important d’avoir ce pourquoi qui permet de rester aligner avec soi-même et dans la direction que l’on vise.

  • Virginie - A nous l'hypnose

    Je suis tellement contente de lire ce genre d’articles ! C’est exactement la philosophie que je prône !
    Et en effet, c’est difficile de sauter le pas, mais qu’est-ce que ça fait du bien quand on l’a fait !!!
    L’un des autres obstacles à franchir, c’est l’entourage… A l’époque, j’avais fait face à des phrases du genre “T’as peut-être juste besoin de vacances ?…” ou bien “T’as pas à te plaindre, t’as un super poste… il y a des gens qui ont moins de chance que toi”… etc
    Mais une fois qu’on se recentre sur soi-même et ses BESOINS, on avance mieux… et quel kiff !!!! 🙂

  • Cécile

    Très bel article, bravo !

    Je me retrouve un peu dans cette quête du “pourquoi”, pour y être passée également il y a quelques années. Moi, j’ai aussi eu besoin de vraiment creuser le “qui je suis vraiment ?” pour être totalement alignée.

    Tous mes voeux de réussite pour les projets d’écriture 😉

  • Audrey

    Coucou Vanessa,
    Ton article est très inspirant, merci de ton témoignage. Effectivement, il n’est vraiment pas facile de trouver son pourquoi ! Je pense également qu’il évolue en partie en fonction de nos expériences car j’ai l’impression de le rechercher régulièrement… Même si je suis pleinement heureuse de ce que je fais au quotidien !
    Je te souhaite une belle journée,
    Audrey.

  • Nadine de maman-conseils-pratiques

    Se chercher et se trouver, c’est souvent un chemin semé d’embûches mais indispensable. Beaucoup se perdent, faute d’introspection et d’envie. Parce que le plus important dans tout cela, c’est de savoir ce que l’on veut vraiment. Le changement fait peur. Pour moi, il fut nécessaire. Merci d’avoir partagé ton expérience.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partagez ce contenu

Découvrir plus d'articles :